Vous devez accepter l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de notre site Internet. Pour en savoir plus cliquez ici.

circumCompiègne et son agglomération

Très Haut Débit


Logement


L’intérêt du Très Haut débit

La fibre optique permet d'accéder au très haut débit (jusqu'à 1 Gbit/s contre 22 Mbits/s pour l'ADSL 2+.  La fibre optique désigne un câble contenant un fil en verre ou en plastique capable de conduire la lumière. Celle-ci va être transportée dans le réseau et interprétée à sa réception.

Le déploiement sur l’ARC

Les modalités de déploiement varient en fonction des communes. En effet, le territoire de l’Agglomération de la Région de Compiègne est segmenté en deux zones distinctes.

La zone d'initiative privée

Dans une logique entrepreneuriale et dans le cadre du plan Très Haut Débit, les opérateurs SFR et Orange ont manifesté leur intérêt d’investir sur des zones d’interventions ciblées. Si 100% du portage financier est supporté par SFR et Orange, l’Agglomération accompagne l’opérateur dans les modalités de mise en œuvre sur les communes concernées, à travers une convention signée entre les deux parties. Pour notre agglomération, le déploiement du réseau a été confié à SFR qui pilote le déploiement.

La zone d'initiative publique

Le Conseil Départemental de l’Oise est le porteur du schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN). C’est le Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit (SMOTHD)  qui porte le  projet de réseau d’initiative publique à très haut débit sur les communes concernées. Dans cette démarche, l’Agglomération de la Région de Compiègne participe au financièrement pour le déploiement de la fibre des communes de l’agglomération située dans cette zone.

Les travaux

Le réseau de fibre emprunte majoritairement les fourreaux et chambres déjà existants. Il n’y a donc pratiquement pas de génie civil à réaliser. Ce réseau de fibres nécessite en revanche la réalisation d’un bâtiment appelé NRO (Nœud de Raccordement Optique) qui concentre l’ensemble du réseau pour tout notre périmètre. Il est situé ZAC de Mercières.
 
Sur tout le territoire seront installées des petites armoires appelées PM (Point de Mutualisation) qui couvrent entre 300 et 450 logements chacune. Il faut 4 mois pour réaliser une armoire à partir du moment où la permission de travaux a été accordée. Vient ensuite le déploiement technique du réseau de fibre entre cette armoire PM et le logement. A cette étape, le délai du déploiement varie selon le mode de raccordement (aérien ou souterrain) et selon le type de logement (individuel ou collectif).

Enfin, dès qu’un PM est réalisé et qu’une partie des logements est desservie, l’ensemble des opérateurs du marché sont informés et disposent de 3 mois réglementaires pour commercialiser (ou pas) la fibre aux logements concernés par cette armoire.

Comment suivre l’avancée du déploiement technique ?

L’Agglomération de la Région de Compiègne vous offre la possibilité de suivre en temps réel, l’avancée du déploiement. Connectez-vous au Plan Interactif et indiquer votre adresse pour obtenir les informations qui vous concernent.

Une fois votre adresse saisie, lancer la recherche et cliquez en bas à gauche sur « Votre accès internet par la fibre optique ». Une fiche d’information apparaîtra précisant l’avancement du déploiement de votre secteur dans la rubrique concernée.

Comment se raccorder ?

Après avoir vérifié auprès du Plan Interactif que votre adresse est bien raccordée, vous pouvez entreprendre les démarches auprès du Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) de votre choix, parmi ceux qui souhaitent commercialiser des offres sur notre territoire.

Pour les logements individuels

Le propriétaire demande le raccordement final entre les armoires et la maison individuelle à son fournisseur d'accès à internet. Le fournisseur d'accès propose une offre et un rendez-vous. Des experts en charge de l'installation positionnent la nouvelle prise terminale optique en utilisant les accès existants du logement, puis branchent la nouvelle box. Pour qu’un habitant puisse bénéficier d’une offre en fibre optique, il est nécessaire d’amener la fibre optique jusqu’à une prise située dans l’appartement, en général à proximité de la télévision. Un seul câble est tiré jusqu’à une prise terminale optique.

Pour les immeubles

Concernant les bailleurs sociaux, des conventions nationales avec SFR ont été réalisées. En revanche, concernant les syndics de copropriétés, il est nécessaire que soit autorisé l’équipement en fibre optique des parties communes de leurs immeubles. Les copropriétés doivent donc inscrire ce point à l’ordre du jour de leur prochaine Assemblée Générale afin de donner pouvoir au syndic de signer une convention d’opérateur d’immeuble avec SFR. Afin de ne pas ralentir de déploiement de la fibre au sein des copropriétés, un courrier a été envoyé par chaque maire aux syndics du territoire.
Pour plus d’informations, consultez le site Internet dédié au raccordement des immeubles (y compris modèles de convention immeuble téléchargeables) : www.lafibresfr.fr

Foire aux Questions sur la fibre optique

L’Agglomération peut-elle être plus précise sur les dates d’éligibilité rue par rue ?

Non. L’Agglomération actualise mensuellement les données depuis les éléments fournis par SFR. Les délais de déploiements dans les zones de distribution dépendent de diverses autorisations fournies par les différents concessionnaires de réseaux (ENEDIS, Orange, SICAE…) et les difficultés rencontrées sur le terrain.

Avec la fibre, les fils téléphoniques actuels vont-ils disparaître ?

Non, la fibre optique est un réseau supplémentaire, non obligatoire pour les habitants. Il ne vient donc pas en substitution du réseau téléphonique actuel.

Je souhaite que la fibre passe en souterrain jusqu’à mon domicile alors que mon réseau téléphonique est en aérien. Est-ce possible ?

Non, si votre desserte actuelle est aérienne, alors votre Fournisseur d’Accès à Internet doit emprunter le même réseau.

Je veux souscrire à un abonnement fibre, suis-je obligé de passer par SFR ou Orange ?

Non, SFR et Orange n’ont pas le monopole. Le réseau est mutualisé avec les autres Fournisseurs d’Accès à Internet. Vous pourrez donc vous rapprocher d’un autre opérateur pour votre abonnement si celui-ci commercialise des offres fibre sur notre territoire.

Comment savoir si je suis éligible à une offre fibre optique ?

Vous pouvez vérifier si des opérateurs ou des Fournisseurs d’Accès à Internet proposent des services sur fibre optique à votre domicile en les interrogeant directement ou en consultant leur site internet. L’autre démarche consiste à vérifier que votre immeuble est équipé en fibre optique en interrogeant le syndicat de la copropriété, si vous êtes propriétaire, ou en questionnant le propriétaire, si vous êtes locataire.

Quand la fibre optique sera disponible, suis-je obligé de souscrire à un abonnement fibre ?

Non, rien ne vous oblige à souscrire à un abonnement Très Haut Débit si votre abonnement ADSL convient à vos usages. Le plus simple est de contacter un Fournisseur d’Accès à Internet et de comparer les offres.

Je suis locataire dans mon logement, qui paiera le raccordement en fibre optique ?

La fibre optique n’est pas une obligation, mais correspond à un service proposé par les opérateurs. Aussi, si un locataire souhaite la fibre, alors c’est à lui d’en faire la demande auprès d’un Fournisseur d’Accès à Internet et d’en supporter le coût.

Qui paie le raccordement de la fibre de la limite du domaine publique jusqu’à l’intérieur de l’habitation ?

C’est à l’habitant de faire la demande auprès de son Fournisseur d’Accès à Internet et d’en supporter les frais, comme pour le téléphone dans les années 70.